Un sapin chaleureux dans les bureaux campinois

Publié le: 21 décembre 2017

Le lundi 11 décembre, l'ensemble du pays est à l'arrêt, recouvert de sa première couche de neige de l'année. Les camions dérapent de gauche à droite, on enregistre 1 000 km d'embouteillages et celui qui n'est pas obligé de mettre le nez dehors reste bien au chaud. Il y a toutefois un cycliste courageux en route vers les trois agences de Select HR. Chaque année, Philip Deberg de Dessel installe le sapin de Noël à Geel, Turnhout et Herentals, et ce, depuis 11 ans déjà. « C'est devenu une tradition et cela me donne l'occasion de passer les voir pour papoter. Ils ont en effet tellement fait pour moi. »

Après avoir obtenu son diplôme de l'enseignement secondaire, Philip a suivi des cours du soir. Mais pendant la journée, Philip n'est pas resté inactif. Il est passé à l'agence de Select HR à Geel pour trouver du travail en intérim. « Cette formule m'offrait une grande liberté. En théorie, je pouvais arrêter chaque semaine. » Cela n'a toutefois pas été le cas. « Je passais tous les vendredis signer mon contrat pour la semaine suivante. À la longue, ils ne devaient même plus m'appeler, il était tout simplement évident que je serais là.

« ILS NE PARVENAIENT PAS À LE MONTER »

Et c'est ainsi qu'a commencé la tradition du sapin de Noël. « Un vendredi soir de décembre, je suis entré et j'ai vu Nele en train de se battre avec son sapin de Noël. C'était un modèle en plastique et elle n'arrivait pas à le monter. J'étais là, donc je l'ai aidée. Secrètement, je me suis dit que cela me donnerait un avantage par rapport aux autres candidats. » Lorsque Nele a déménagé à l'agence de Turnhout, Philip est allé installer le sapin là-bas aussi. Et quelques années plus tard, l'agence d'Herentals a ouvert ses portes : « J'ai trouvé tout à fait logique d'aller aussi y installer le sapin de Noël. Cela ne me serait pas venu à l'idée de les laisser tomber. »

« DES PERSONNES AUTHENTIQUES QUI SONT TOUJOURS LÀ POUR VOUS »

Depuis ce premier sapin de Noël, Philip n'a jamais abandonné Select HR. Il y a d'abord trouvé du travail en intérim pendant cinq ans, et il a aujourd'hui, grâce à Select HR, un contrat fixe depuis cinq ans chez Astra Sweets à Turnhout. « Select HR est totalement différent d'une agence d'intérim. On n'en demande jamais trop. Ainsi, après un certain temps, j'ai remarqué que mon indemnité vélo n'avait pas été payée correctement. N'importe quel autre employeur aurait dit qu'il allait régler le problème. Mais Select HR a trouvé une solution, le jour même. Ils ont tout vérifié, ils sont remontés jusqu'à un an et demi en arrière. Et le mois suivant, les arriérés de paiement étaient déjà sur mon compte. » Ce n'est pas uniquement la qualité qui fait systématiquement revenir Philip. « Ce sont aussi des personnes authentiques, qui sont toujours là pour vous. Si vous devez venir retirer un C4, ils prennent le temps de discuter un peu avec vous. Ils ne vous laissent pas tomber. »

UN SEUL PETIT COUP DE FIL ET JE SAIS QU'ILS VONT CHERCHER POUR MOI

Cela fait entre-temps déjà 5 ans que Philip travaille chez son employeur actuel. Mais s'il devait changer d'emploi, il sait à qui il s'adresserait. « Je n'ai qu'un coup de fil à passer et je sais que dix personnes rechercheront un nouveau défi à ma mesure. Depuis le temps, ils me connaissent. Ils savent parfaitement qui je suis, ce que je fais et quel est l'emploi qui me convient. J'ai travaillé dans différentes entreprises via Select et je n'ai encore jamais dû faire un job contre mon gré. »

Philip essaie de passer de temps en temps à l'agence de Geel. « Quand les fêtes approchent, je vais installer le sapin de Noël, cela nous donne l'occasion de papoter. Ils ont en effet tellement fait pour moi. » Un emploi, ce n'est pas rien dans la vie de quelqu'un. » Il ne laissera pas tomber les consultants campinois, même à cause d'une épaisse couche de neige : « Il neigeait vraiment très fort, mais je ne voulais pas les laisser tomber. Je me suis rendu dans toutes les agences à vélo. 50 kilomètres à travers la Campine pour qu'ils aient tous leur sapin de Noël. Car je suis un homme de parole. Si je dis que je viens, alors je viens. Et cela fait déjà 11 ans que ça dure. »

Actuele blog artikelen

Plus de blogs